SHARE

2 Responses

  1. Bonjour et merci Sigrid et Philippe pour cette présentation. Merci pour ce bel hommage à feu Pr E. Le Roy.
    Sur le point du dialogue entre les ordres juridiques et à travers lui les besoins de revêtir l’onction juridique aux communs, je voudrais ajouter qu’il ne faut pas voir seulement la question dans le seul sens de l’intrusion du droit étatique (administratif ou juridictionnel) dans le champ des arrangements communautaires. J’ai eu à observer (au Kivu à l’Est de la RD Congo) le phénomène de la recherche de validation des compromis fonciers entres communautés antagonistes auprès des représentants de la sphère étatique même si ceux-ci à l’époque post-conflit (2011) avaient perdu de leur superbe sinon avaient dû fuir leurs postes. On aurait pu croire qu’elles pouvaient s’en passer vu que cela entraîne aussi des frais et tracasseries; mais au contraire… On peut multiplier les exemples dans le contexte sahélien aussi. Comment expliquer cette sorte de besoin de la puissance étatique dans un domaine que les chantres du tout développement à la base voudraient voir auto-régulé uniquement par les communautés.
    Merci encore.
    Koffi Alinon
    CIRAD – SELMET

  2. Bonjour,
    merci pour votre retour. De notre point de vue, celui défendu dans le cadre de l’approche par les communs de la terre et des ressources qu’elle porte, l’Etat a un rôle important à jouer pour promouvoir ou renforcer (ou non) les communs. Il est le représentant de la puissance publique et même si cette réalité semble illusoire dans nombre d’Etats fragiles, il n’en reste pas moins que les populations locales et les autres intervenants sur les territoires s’y réfèrent de manière plus ou moins transparente ou organisée. Le pluralisme juridique permet de lire les légitimités et leurs motivations dans les différents ordres juridiques souvent mobilisés par une même personne. C’est en cela qu’il constitue un outil qui, à notre sens, va permettre de réactualiser (et de faire valoir) les règles de partage des ressources communes en fonction des différents contextes d’intervention considérés.
    Espérant avoir répondu, au moins partiellement à votre interrogation,
    Portez vous bien,
    Sigrid

Comments are closed.

Event Sponsor / Commanditaire de l'événement