How to watch video with translated captions
  • EN
  • FR

Climate Change Adaptation in Small Pelagic and Scale-scale Fisheries in South Africa

Mafaniso M Hara

University of the Western Cape, South Africa

Vulnerability assessment in South Africa’s small pelagic fishing industry identified crew members and factory workers as the group of employees most vulnerable to impacts of climate change in the sector. The decline in sardine biomass in recent years and the shift in availability from the west coast to the south coast since the late 1990s have led to a reduction in the number of people employed in the sector by as much as 80 % since about 2010. Although canneries have adapted by importing of raw sardines for canning, crewmembers have lost employment. For factory workers, the high import costs of the raw sardine have resulted in reduced remuneration and fewer working days. Seasonal work has almost completely disappeared from the sector. In addition, inshore resources have also declined, both as a result of climatic factors and added fishing pressure from communities that have been waiting for formal rights since 2012 in the small-scale fishing sector and community members that have lost employment in the pelagic sector. The affected crew members, factory workers, and small-scale fishers are engaged in some climate change adaptation activities under a FAO/NORAD project for a number of coastal communities in the Western Cape Province. Two sets of activities have been identified, firstly use of anchovy for human consumption (currently, all South African anchovy is reduced to fishmeal and fish oil, and only about 50% of the about 300,000 tonnes annual Total Allowable Catch is caught) and use of marine products such as kelp and shells to make jewelry, soap, etc. The project is a follow-on from the “Enhancing Climate Change Resilience in The Benguela Current Fisheries System” project. This presentation looks and the context, objectives, aims, and achievements so far for the project.

Adaptation au changement climatique dans les pêcheries à petite échelle et à petite échelle en Afrique du Sud

Mafaniso M Hara

Université du Cap occidental, Afrique du Sud

L’évaluation de la vulnérabilité de l’industrie de la pêche des petits pélagiques en Afrique du Sud a identifié les membres d’équipage et les travailleurs des usines comme le groupe d’employés les plus vulnérables aux effets du changement climatique dans le secteur. Le déclin de la biomasse de la sardine ces dernières années et le déplacement de la disponibilité de la côte ouest vers la côte sud depuis la fin des années 1990 ont entraîné une réduction du nombre de personnes employées dans le secteur jusqu’à 80% depuis environ 2010. Bien que les conserveries se sont adaptées en important des sardines crues pour la mise en conserve, les membres d’équipage ont perdu leur emploi. Pour les ouvriers d’usine, les coûts d’importation élevés de la sardine crue se sont traduits par une baisse de la rémunération et une diminution du nombre de jours ouvrables. Le travail saisonnier a presque complètement disparu du secteur. En outre, les ressources côtières ont également diminué, à la fois en raison de facteurs climatiques et d’une pression de pêche accrue de la part des communautés qui attendent des droits officiels depuis 2012 dans le secteur de la pêche artisanale et des membres de la communauté qui ont perdu leur emploi dans le secteur pélagique. Les membres d’équipage, les ouvriers d’usine et les petits pêcheurs concernés participent à certaines activités d’adaptation au changement climatique dans le cadre d’un projet FAO / NORAD pour un certain nombre de communautés côtières de la province du Cap occidental. Deux séries d’activités ont été identifiées, tout d’abord l’utilisation de l’anchois pour la consommation humaine (actuellement, tous les anchois d’Afrique du Sud sont réduits en farine et en huile de poisson, et seulement environ 50% des quelque 300 000 tonnes de captures totales annuelles autorisées sont capturées) et l’utilisation de produits marins tels que le varech et les coquillages pour fabriquer des bijoux, du savon, etc. Le projet fait suite au projet «Renforcer la résilience au changement climatique dans le système de pêche actuel de Benguela». Cette présentation examine le contexte, les objectifs, les buts et réalisations à ce jour pour le projet.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

SHARE

One Response

  1. Thank you very much Prof Mafa. Climate Change is highlighted as the main reason for the decline is sardine catches. Are there other reasons as well?

Leave a Reply

You must be logged in to leave a comment. 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

You need an IASC membership to log in. Not an IASC member yet? View membership options here.

Vous devez être membre de l’IASC pour vous connecter. Pas encore membre de l’IASC? Voir les options d’adhésion ici.

Event Sponsor / Commanditaire de l'événement

blank